Vue normale Vue MARC Vue ISBD

Le jour où j'ai tué l'anxiété : récit autobiographique / Louise Reid.

Auteur : Reid, Louise, 1950- auteur
Publication : Montréal, Québec : Les Éditions Québec-livres, [2016] Date de l'avis de droit d'auteur : ©2016 ISBN(s) : 9782764026151 (broché) : Collection(s) :
Collection Témoignage
Description(s) : 148 pages ; 23 cm.Résumé : Après quarante années d'une vie hantée par l'anxiété, l'angoisse, la panique et la dépression, une solution s'impose: en finir une fois pour toutes. 1990. Mort de l'âme, suicide presque réussi suivi cinq mois plus tard d'un infarctus majeur qui laisse un tout petit 5% de chances de survie. Vivre ou mourir? Un tueur intérieur qui m'a toujours poussée vers la mort et qui m'habite du plus loin que je me souvienne a maintenant le champ libre. Je hais ce tueur, cet assassin, qui m'a fait la vie si dure. L'unique petite motivation qui me donne l'envie de me battre encore est le mince espoir de le détruire un jour, de le tuer à mon tour. S'ensuivent vingt-cinq ans d'une enquête et d'une traque incessante pour tenter de cerner et de neutraliser ce tortionnaire; des années de reconstruction, d'études, de recherches, de découvertes et d'écriture pour, à la fin, le voir enfin en face...
Sujet(s) :
Ce document apparaît dans les listes : Nouveautés - Avril 2017
Mots-clés de cette bibliothèque : Pas de mots-clés pour ce titre. Connectez-vous pour créer des mots-clés.
    classement: 0.0 (0 votes)
Type de document Localisation actuelle Cote Statut Date d'échéance
Livre Bibliothèque 616.8914092 R356j 2016 (Parcourir l'étagère) Disponible

Après quarante années d'une vie hantée par l'anxiété, l'angoisse, la panique et la dépression, une solution s'impose: en finir une fois pour toutes. 1990. Mort de l'âme, suicide presque réussi suivi cinq mois plus tard d'un infarctus majeur qui laisse un tout petit 5% de chances de survie. Vivre ou mourir? Un tueur intérieur qui m'a toujours poussée vers la mort et qui m'habite du plus loin que je me souvienne a maintenant le champ libre. Je hais ce tueur, cet assassin, qui m'a fait la vie si dure. L'unique petite motivation qui me donne l'envie de me battre encore est le mince espoir de le détruire un jour, de le tuer à mon tour. S'ensuivent vingt-cinq ans d'une enquête et d'une traque incessante pour tenter de cerner et de neutraliser ce tortionnaire; des années de reconstruction, d'études, de recherches, de découvertes et d'écriture pour, à la fin, le voir enfin en face...

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Se connecter pour rédiger un commentaire.