Vue normale Vue MARC Vue ISBD

Homo sacer : l'intégrale 1997-2015 / Giorgio Agamben.

Auteur : Agamben, Giorgio, 1942- auteur
Notice(s) analytique(s) : Voir les noticesÉditeur(s) : Paris : Éditions du Seuil, ©2016. ISBN(s) : 9782021154184 (broché) : Collection(s) :
Opus
Liaison(s) : Description(s) : 1357 p. ; 21 cm.Résumé : Dans le droit romain archaïque homo sacer est une personne bannie qui peut être tuée par n'importe qui. D'Aristote à Auschwitz, de l'habeas corpus aux droits de l'homme, une relecture philosophique de la tradition politique qui cherche à déchiffrer les énigmes (le nazisme et le fascisme en premier lieu) que le XXe siècle a posées à la raison historique. Résumé : Ce n'est qu'une fois rassemblés dans leur intégralité que les neuf livres constituant le projet Homo Sacer prennent leur véritable signification. Le jeu des renvois internes, la reprise et le développement des thèmes abordés composent une vaste architecture, articulée en quatre sections. La première dresse le programme d'une mise en question de toute la tradition politique occidentale à la lumière du concept de vie nue ou de vie sacrée : Le Pouvoir souverain et la vie nue (1997) ; la seconde développe ce programme à travers une série d'enquêtes généalogiques : Etat d'exception (2003), La Guerre civile. Pour une théorie politique de la Stasis (2015), Le Sacrement du langage (2009), Le Règne et la Gloire (2008), Opus Dei (2012) ; la troisième soumet l'éthique à l'épreuve d'Auschwitz : Ce qui reste d'Auschwitz. L'archive et le témoin (1999) ; la quatrième élabore les concepts essentiels pour repenser depuis le début l'histoire de la philosophie occidentale : forme de vie, désoeuvrement, pouvoir destituant (De la très haute pauvreté, 2011, L'Usage des corps, 2015).
Sujet(s) :
Ce document apparaît dans les listes : Nouveautés - Avril 2017
Mots-clés de cette bibliothèque : Pas de mots-clés pour ce titre. Connectez-vous pour créer des mots-clés.
    classement: 0.0 (0 votes)
Type de document Localisation actuelle Cote Statut Date d'échéance
Livre Bibliothèque 195 A259h.F 2016 (Parcourir l'étagère) Disponible

Trad. de : "Il potere sovrano e la nuda vita", "Stato di eccezione", "Stasis. La guerra civile come paradigma politico", "Il sacramento del linguaggio. Archeologia del giuramento", "Il regno e la gloria", "Opus Dei", "Quel che resta di Auschwitz", "Altissima povertà. Regole monastiche e forma di vita" et "L'uso dei corpi"

Volume réunissant des textes précédemment publiés chez différents éditeurs.

Bibliogr. à la fin de chaque texte.

Dans le droit romain archaïque homo sacer est une personne bannie qui peut être tuée par n'importe qui. D'Aristote à Auschwitz, de l'habeas corpus aux droits de l'homme, une relecture philosophique de la tradition politique qui cherche à déchiffrer les énigmes (le nazisme et le fascisme en premier lieu) que le XXe siècle a posées à la raison historique.

Ce n'est qu'une fois rassemblés dans leur intégralité que les neuf livres constituant le projet Homo Sacer prennent leur véritable signification. Le jeu des renvois internes, la reprise et le développement des thèmes abordés composent une vaste architecture, articulée en quatre sections. La première dresse le programme d'une mise en question de toute la tradition politique occidentale à la lumière du concept de vie nue ou de vie sacrée : Le Pouvoir souverain et la vie nue (1997) ; la seconde développe ce programme à travers une série d'enquêtes généalogiques : Etat d'exception (2003), La Guerre civile.
Pour une théorie politique de la Stasis (2015), Le Sacrement du langage (2009), Le Règne et la Gloire (2008), Opus Dei (2012) ; la troisième soumet l'éthique à l'épreuve d'Auschwitz : Ce qui reste d'Auschwitz. L'archive et le témoin (1999) ; la quatrième élabore les concepts essentiels pour repenser depuis le début l'histoire de la philosophie occidentale : forme de vie, désoeuvrement, pouvoir destituant (De la très haute pauvreté, 2011, L'Usage des corps, 2015).

Il n'y a pas de commentaire pour ce document.

Se connecter pour rédiger un commentaire.